Cette semaine j’ai envie de vous parler couple.

Cela fait maintenant plus de 10 ans que mon mari et moi partageons nos vie. Nous avions 19 ans lorsque nous avons pris la décision, non sans réflexion, de lier nos vies. Je ne dis pas « nous mettre en couple » mais bien lier nos vies. Pourquoi ? Parce qu’initialement, nous étions si différent, que la probabilité de finir notre vie ensemble était risible.

Lorsque nous avons fait ce choix nous l’avons fait en prenant en considération nos différences et les difficultés qui se présenteraient à nous. J’ai envie de partager avec vous les 5 clés qui ont permis à notre couple d’avancer ensemble.

Jérôme et Emilie Figuier - Crédit photo : Daniel Bourdonnet 

1- L’envie de faire des efforts

J’avais un caractère plutôt bien prononcé, alors que lui était plutôt effacé. Le respect que j’avais pour lui m’a permise de prendre sur moi et de l’aider à s’affirmer. Chacun a dû apprendre à s’adapter a l’autre et moduler un peu sa personnalité pour permettre que ça fonctionne. Attention, je ne dis pas qu’il a fallu changer l’un pour l’autre, et je suis d’ailleurs totalement contre cette idée. Dans un couple nous devons nous accepter tel que nous sommes et c’était le cas pour nous deux. Mais si nous voulions que cela fonctionne sur la durée, de la manière la plus équilibrée possible, il fallait que chacun fasse des efforts, non pas pour changer mais pour évoluer. J’ai toujours un caractère prononcé mais j’ai appris à me canaliser et à me poser, quant à lui il est toujours plus effacé et réservé mais il à appris à se faire confiance et oser dire non. Ce point à réellement était d’une part un point essentiel a la bonne santé de notre relation et d’autre part une très grande fierté.

2- La communication

Combien de fois notre couple aurait pu s’effondrer si nous n’avions pas osé parler des choses qui fâchent. Généralement calmement mais parfois beaucoup moins. Nous avons été de nombreuse fois au bord de la crise est c’est toujours la communication qui nous a sauvée. Il faut savoir que nous fonctionnons tous différemment, nous avons des modes de communication, des langages et des besoins différents. Ce second point a été un effort considérable pour tous les deux. Comprendre que notre interprétation de l’attitude de l’autre n’est qu’une interprétation et apprendre à exprimer clairement ses besoins.

Par exemple, une femme qui se sent mal aimée parce que son mari ne l’embrasse pas assez va lui dire « j’ai besoin que tu me montre que tu m’aimes ». Dans les jours qui suivent il va la prendre dans les bras, lui offrir le dernier livre de son auteur préféré, cuisiner, etc … mais pas forcement l’embrasser plus que d’habitude. Elle finira par se mettre en colère parce qu’il n’a rien compris et lui ne comprendra effectivement plus rien…

Savoir exprimer clairement son besoin « j’ai besoin que tu m’embrasse plus souvent » permet à l’autre d’y répondre plus facilement, s’il le souhaite. Et facilite grandement la satisfaction des besoins de chacun et donc la vie de couple.

Estelle & Jérémie - Crédit photo Emilie Figuier

3- L’entraide et la complicité

On entend souvent par complicité quelques choses de l’ordre de l’amusement et du jeu. Mais ici je l’entend comme aider, soutenir l’autre dans ces projets en prenant une responsabilité commune de ces choix. C’est prendre les décisions qui impactent la vie de couple et familiale, à deux. Trouver les meilleurs compromis afin que chacun se sente entendu et respecté.

Cela signifie également : NO SACRIFICE. Je banni totalement ce mot du vocabulaire du couple. On ne se sacrifie pas par amour ! Au contraire, on répond à ses propres besoin par amour. On trouve des solutions par amour. Chacun est responsable de ses choix, et le sacrifice restera un sentiment d’avoir fait passer les besoins des autres avant les siens et donc à un moment donné, surgira comme un regret ou un goût amer voir pire : un reproche. Je refuse de me sacrifier, ni pour mon mari ni pour mes enfants, mais je refuse qu’ils se sacrifient également. Pour moi le sacrifice ne vaut que lorsqu’on donne sa vie pour une cause ou une personne. Et le fait de donner sa vie rend impossible tout regrets. En ce qui concerne des choix de vie, on ne se sacrifie pas on avance ensemble. On fait des choix ensemble. C’est du moins ma vision des choses. Je n’ai pas la prétention de penser que ma vision soit une vérité absolue et universelle.

4- Les projets

Les projets, petits ou grands, sont indispensable à la bonne santé du couple. Rien de mieux pour continuer à vivre ensemble que de partager des projets, les mener à bout, en être fiers et aller plus loin. C’est se dépasser, se surprendre, oser aller vers de nouvelles aventures. En couple un projet peut être commun ou individuel mais quoi qu’il en soit il doit intégrer le partenaire. Mon entreprise était MON projet, mais il était NOTRE projet car je n’aurais pas pu la mener à bien sans mon mari. C’est mon besoin, mais je ne pourrai pas y répondre sans le soutien de mon mari. Il devient donc un projet de vie, commun. Un projet peut être professionnel, de loisir, de voyage, de vie. Dans tous les cas il est indispensable à la dynamique de couple.

5-L’amour

Je met l’amour en dernier, pourquoi ? Parce que je crois que si l’amour n’est pas là, il est impossible de mettre en œuvre les 4 clés précédentes. L’amour englobe tous ça. L’amour sincère non-égocentré, rend tout cela normalement plus facile à mettre en œuvre. Evidement parfois on se perd un peu, cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus d’amour pour notre partenaire, parfois simplement, c’est l’amour de soi qui fait défaut. Le désamour de soi, peut aisément briser une relation amoureuse. Alors comme j’aime le dire, aimez-vous, osez, tout vous semblera plus simple.

Elise et Benoit - Crédit Photo Emilie Figuier

Sur cette dernière note d’amour, peut-être vous reconnaîtrez vous dans ces quelques clés issues de mon vécu et qui ne sont certainement pas des certitudes.

Peut-être en avez vous à partager ? A vos claviers 🙂

Share This

Share this post with your friends!